Vous avez des questions ?

Contactez-nous par mail

ou

Soyez rappelé à votre convenance par l'un(e) de nos technicien(ne)s

Nous sommes à votre entière disposition du lundi au samedi de 8H à 18H

Etude Batiment Neuf - Label Effinergie +

Présentation

Le label Effinergie +, se basant sur la RT 2012, vise à aller plus loin que le label BBC dans la performance énergétique des constructions neuves et oblige l'affichage des consommations d'usage en amont des bâtiments BEPOS en 2020.

Logo Effinergie Effinergie Plus

Après avoir lancé en 2007 un premier label BBC (Bâtiment Basse Consommation) attribué au bâti neuf visant une consommation d'énergie primaire en moyenne de 50 kWhep/m²/an puis en 2009, le label BBC rénovation ciblant 80 kWhep/m²/an dans l'ancien, l'association Effinergie propose désormais le label Effinergie +. Son objectif ? Alors que la Réglementation thermique (RT) 2012 reprend le niveau de consommation déjà requis par le label BBC Effinergie pour les logements neufs et "entre progressivement en application d'ici au 1er janvier 2013"

Améliorer l'enveloppe et la performance énergétique du bâti

Le nouveau label propose ainsi de baisser encore de 20% les consommations d'énergie maximales liées aux 5 usages réglementaires du bâtiment (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage…) par rapport au niveau de la RT 2012. Soit passer de 50 à 40 kWhep/m2/an pour les logements avec une étape intermédiaire à 45 kWhep/m²/an jusqu'en 2014. Ces seuils sont modulés comme dans la RT 2012. Effinergie + demande également un Bbio (besoin bioclimatique) inférieur de 20% au Bbio imposé par la RT 2012 ''pour tous les bâtiments". Les exigences en matière de perméabilité à l'air sont également renforcées par rapport au label BBC pour atteindre un seuil de 0,4m³/h/m² en maison individuelle. Ce seuil passe aussi à 0,8 m3/h/m² en immeuble collectif d'habitation et 1,2 m3/h.m² en tertiaire de moins de 3.000 m².

Plus d'infos sur les consommations d'énergie des usages

Parmi les nouveautés : le label Effinergie + entend aussi "optimiser" la totalité des consommations d'énergie "internes" en "mobilisant les occupants". Alors qu'elle "n'est pas inclus dans la réglementation thermique", une évaluation des consommations électriques liées aux équipements électro-ménagers, audiovisuels et informatiques est rendue "obligatoire" par le nouveau label, a souligné de son côté Benoît Leclair, vice-président d'Effinergie. Des compteurs de consommations liées aux prises de courant devront également être mis en place. Les mesures des débits de ventilation et de perméabilité des réseaux sont aussi obligatoires afin de "garantir une bonne qualité de l'air intérieur". L'étanchéité des réseaux doit ainsi être "au minimum" de classe B. La meilleure classe étant "la classe C. Les bâtiments actuels sont trois fois moins bons que la classe A", a expliqué l'association. Le pourcentage de la consommation couverte par la production locale d'énergie renouvelable doit être aussi affiché.

Description du label Effinergie +

Trois progrès par rapport à la RT 2012.

Progrès n°1

Améliorer l’enveloppe du bâtiment en agissant sur le Bbio

  • Bbio = 0.8 x Bbio max moyen x (Mbgéo + Mbalt + Mbsurf)

  • BbioMax moyen : valeur moyenne du Bbiomax définie par type d’occupation du bâtiment ou de la partie de bâtiment et par catégorie CE1/CE2 ;

  • Mbgéo : coefficient de modulation selon la localisation géographique ;

  • Mbalt : coefficient de modulation selon l’altitude ;

  • Mbsurf : pour les maisons individuelles ou accolées, coefficient de modulation selon la surface moyenne des logements du bâtiment ou de la partie de bâtiment.

Améliorer la performance énergétique du bâtiment de logements sur les 5 usages réglementaires

  • Logements : CepMax= 40 x Mctype x (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + MMcGES)

  • Jusqu'au 1er janvier 2015 pour les logements collectifs:

    CepMax= 45 x Mctype x (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + MMcGES)

  • Bâtiments d'enseignement primaire et secondaire, universitaire d’enseignement et de recherche, d'accueil de la petite enfance et les établissements de santé (dont les EHPA et EHPAD) :

    CepMax= 40 x Mctype x (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + MMcGES)

  • Bâtiments de bureaux, hôtels, restaurants, commerces, gymnases, salles de sports, aérogares, tribunaux, palais de justice et à usage industriel et artisanal :

    CepMax= 30 x Mctype x (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + MMcGES)

Améliorer l'étanchéité à l'air du bâtiment en renforçant l'exigence

  • La mesure d'étanchéité à l'air du bâtiment est obligatoire pour tous les bâtiments tertiaires de moins de 3 000 m².

  • L'exigence pour les logements collectifs est de 0,8 m3/h.m² en cas de mesure par échantillonnage.

  • Il est possible de mettre en place une démarche qualité « Annexe VII » de la RT 2012.
    Pour les maisons individuelles, l'exigence ne change pas et reste à 0,6 m3/h.m².

Améliorer l'étanchéité à l'air du bâtiment en formant les entreprises intervenant sur un chantier de maison individuelle

  • Tous les corps d'Etat concernés par la perméabilité à l'air doivent avoir suivi une formation pratique à la mise en oeuvre de l'étanchéité à l'air par l'une des formations agréés Effinergie.

Améliorer l'efficacité des systèmes de ventilation et la qualité de l'air en rendant obligatoire la mesure de la perméabilité des réseaux

Progrès n°2

  • Rendre obligatoire une évaluation des consommations mobilières, les autres usages de l'énergie (médias, électroménager...)

  • Cette évaluation doit être justifiée par une note de calcul synthétique détaillant les hypothèses prises et les résultats obtenus.

  • Suivre les consommations d'énergie dans les bâtiments à usage d'habitation et délivrer l'information aux utilisateurs

Progrès n°3

Affichage obligatoire de :

  • L'énergie renouvelable totale dont la part de production locale d'électricité d'origine renouvelable.

  • La consommation conventionnelle d’énergie primaire pour chaque usage et chaque énergie.

  • Le besoin bioclimatique Bbio.

  • L’évaluation des consommations mobilières annuelles réparties par usage.

  • La part de la consommation couverte par de la production locale d’énergie d’origine renouvelable en %.

  • Les émissions de gaz à effet de serre en kg eqCO2.

Cet affichage doit donner lieu à la délivrance au maitre d'ouvrage d'un document récapitulatif de ces caractéristiques.

Nos offres et tarifs

Label Effinergie +

 Label Effinergie +

 
Etude thermique en vue de l’obtention du label Effinergie +
  • La consommation conventionnelle d’énergie primaire en kWh/m²SHONRT.an pour chaque usage et chaque énergie
  • Le besoin bioclimatique Bbio
  • Les évaluations des consommations mobilières et immobilières non réglementées annuelles en kWh/m²SHONRT.an pour des comportements standards et pour des comportements vertueux
  • La production locale d’énergie d’origine renouvelable et la production locale d’électricité
  • d’origine renouvelable en kWh ep/m²SHONRT.an
  • La part de la consommation couverte par de la production locale d’énergie d’origine
  • renouvelable en %
  • Les émissions de gaz à effet de serre en kg eqCO2
  • Consommation d’énergie liée au cycle de vie des matériaux de construction
  • Fourniture d’un rapport d’étude complet
  • Conseils personnalisés du thermicien
à partir de

389 Euros*
Demander un devis complet


* Prix valables pour les maisons individuelles (sur 1 niveau) de moins de 150m², nous consulter pour tout autre type de projet et/ou extension.

Si votre projet n’est pas conforme, nous vous proposons une version conforme en améliorant les points faibles du projet.

Suivre notre actualitées

Contact

05.57.47.40.19

Ouvert du Lundi au Vendredi de 9h à 18h

Formulaire de contact

SARL Miles Consulting
26 Parc d'Activité Eygreteau 1
33230 Coutras

Nos locaux ne sont pas ouvert au public, nos agents ce déplace directement chez vous afin de mieux comprendre vos besoins.